Les 3 habitudes d’organisation à suivre absolument pour être zen au quotidien

Imaginez la scène : vous arrivez au boulot motivé pour démarrer une nouvelle journée productive (comme tous les matins, non ?)

Lorsque soudain, CATASTROPHE !!!

Vous apercevez sur votre bureau une pile de dossiers ouverts. Dans votre boîte mail, c’est une liste à n’en pas finir de mails à lire qui vous attend. Autour de vous c’est l’effervescence : le téléphone sonne, vos collègues viennent vous voir pour discuter d’un projet, vous demander un conseil, vous parler de la pluie et du beau temps.

Et voilà. Tout d’un coup, votre motivation est retombée comme un soufflé…

C’est un peu comme lorsque vous vous trouvez à la plage. Vous vous baignez tranquillement et alors que vous ne faisiez pas attention, une immense vague vous tombe sur la tronche ! VLAN !! C’est la douche froide. Au milieu de toute cette eau, vous vous sentez débordé·e.

À la fin de la journée les réunions se sont enchaînées, votre boîte mail est encore plus encombrée et vous avez la désagréable impression de n’avoir rien fait.

Vous éprouvez une sensation de désordre, non ? Elle vous stresse et vous accable. Elle vous pousse vers le fond un peu comme cette vague que vous avez pris en pleine figure.

Vous quittez le travail et vous poussez un profond soupir de désespoir car demain sera identique à aujourd’hui…

Mais cet état des choses n’est pas une fatalité !

Vous devez savoir qu’en mettant en place 3 habitudes d’organisation, vous pouvez reprendre le contrôle de votre vie et enfin être zen au quotidien.

Je vous les donne dans cet article.

Veiller toujours sans attendre demain

Vous arrive-t-il de manquer des rendez-vous ? Vous l’aviez pourtant noté sur un bout de papier. Mais où est passé ce fichu post-it censé vous rappeler la date et le lieu de la rencontre ?…

Plutôt que de s’inquiéter à l’avance, il vaut mieux planifier et réfléchir à l’avance

Winston Churchill

Pour être zen au quotidien, encore faut-il s’y préparer. Pour cela, une bonne planification de vos journées est indispensable. Car organiser votre emploi du temps est un excellent moyen de maximiser votre productivité, optimiser votre temps et donc, diminuer votre stress.

Vous pensiez que c’était une perte de temps, n’est-ce pas ?

Pourtant, c’est tout le contraire ! Prendre le temps d’organiser vos journées la veille vous en fera économiser.

Attention, j’ai bien dit « la veille » !

En faisant cela vous vous assurez de commencer chaque jour en sachant exactement quoi faire et quand. D’un coup d’œil à votre agenda, vous pouvez en quelques secondes avoir une vision d’ensemble du déroulé de votre journée, de son contenu et des différents sujets à traiter. Fini d’hésiter pendant des (dizaines de ?) minutes sur votre prochaine action, tout est déjà décidé, vous n’avez plus qu’à vous y mettre !

Le risque de planifier le matin même c’est de vous voir happés·ées aussitôt par les urgences du moment, alors que d’autres tâches plus importantes mériteraient d’être traitées avant.

Une bonne planification vous permettra également de libérer votre esprit des distractions, et vous garantit un niveau élevé de rendement et d’efficacité dans vos activités. Car vos pensées et actions seront notées et incorporées à votre planning au moment opportun. Vous n’avez donc pas à vous en soucier tant qu’il n’est pas temps.

Enfin, vous arrêtez de courir dans tous les sens sur plusieurs sujets à la fois tout ça pour n’en réaliser aucun. Vous vous concentrez pour de bon sur une seule chose, et pour changer vous avez la satisfaction de la voir aboutir.

En pratique, comment fait-on ?

  1. Pour bien commencer vous allez avoir besoin d’un support pour noter toutes vos tâches, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. Le mieux est de vous procurer un agenda (numérique ou papier, à vous de voir) dans lequel vous bloquerez des périodes pour y inscrire vos rendez-vous, vos plages de travail, vos absences, et tout ce que vous jugerez utile d’indiquer.
  2. Chaque soir, prévoyez 5-10 minutes pour planifier votre journée du lendemain. Vous devez déjà y avoir enregistré certaines réunions ou événements. Prenez le temps de vous remémorez les sujets à l’ordre du jour, de préparer les documents dont vous aurez besoin. Si vous avez une compétition sportive, faites votre sac avec vos affaires. Un rendez-vous chez le médecin ? Prenez votre carnet de santé, votre précédente ordonnance ou vos radiographie et installez-les à un endroit où vous ne pourrez pas les oublier.
  3. En dehors des périodes de réunions et rendez-vous, positionnez des plages horaires pour vos activités. Veillez à les programmer au bon moment : ne prévoyez pas une tâche de deux heures si vous n’avez qu’une heure entre deux réunions (élémentaire, n’est-ce pas ?). Pensez également à prendre en compte vos rythmes : si vous êtes plutôt du matin, faites ce qui vous coûte le plus en énergie à ce moment-là et gardez les coups de fil ou l’administratif pour plus tard.

Attention : n’intégrez pas trop d’activités dans votre emploi du temps car vous seriez déçu si vous ne les terminiez pas toutes. Il vaut mieux en prévoir suffisamment pour être occupé·e, mais pas trop pour ne pas être débordé·e.

Et insérez des plages « tampon » car vous verrez que vos tâches durent toujours plus que prévu…

Mettre de l’ordre dans ses affaires (et ses pensées)

À quoi ressemble votre boîte mail ? En dehors des mails du jour à traiter, peut-être est-elle vide ? Ou au contraire, l’administrateur de votre réseau ne cesse de vous avertir que vous avez atteint la taille limite de réception ? Sans doute avez-vous tellement de courriel que vous ne savez plus où donner de la tête et comment vous en sortir ?

Il est alors temps de mettre de l’ordre dans tout ça !

Et les courriels ne sont qu’un exemple.

Tout autour de vous, les choses s’accumulent sans arrêt, le désordre s’installe dans votre espace de vie : les piles de livres à lire s’agrandissent, les documents administratifs fleurissent dans tous les recoins de votre domicile et laissent la place à un vrai bazar.

Mettre de l’ordre dans vos affaires va vous permettre de gagner du temps et réduire votre stress. Exit les minutes perdues à chercher vos clefs de voiture alors que vous avez un train à prendre. Idem quand vous faites le ménage, plus besoin de commencer par déplacer votre fouillis avant de passer l’aspirateur. Et cette facture d’eau que vous avez reçue et qu’il faut payer, où peut-elle bien être ?…

Sans compter que le bric-à-brac à la maison est certes inesthétique, mais aussi source de tension. C’est seulement lorsqu’on se sent bien dans son environnement que l’on peut retrouver harmonie et sérénité.

Par quoi commencer ?

  1. Commencez petit ! Avant de retourner complètement votre domicile ou votre bureau, tout ça pour abandonner en laissant le tout encore plus en désordre, fixez-vous de petits objectifs de rangement. Par exemple sélectionnez un meuble ou une pièce et entamez votre travail de désencombrement.
  1. Faites le tri. Que ce soit dans vos affaires comme dans vos activités, n’hésitez pas à trier, ranger, voire jeter ! Au travail, même punition : détaillez chaque projet et voyez ce qui doit être fait ou ce qui peut être délégué ou même supprimé.
  1. Bloquez dans votre agenda des plages horaires pour désengorger votre maison. Si vous faites ce travail régulièrement, pas besoin de prendre une heure à chaque fois, une dizaine de minutes suffit.
  1. Triez les informations que vous recevez. Sans doute recevez-vous des dizaines de mails par jour ? Peut-être vous êtes vous inscrits à la newsletter de tel ou tel site, mais vous ne les lisez pas. Désinscrivez-vous ! Évitez de passer votre temps à écouter les nouvelles qui sont principalement négatives et impactent votre moral.
  1. Notez vos pensées.

Écrire, c’est mettre en ordre ses obsessions

Jean Grenier

Le fait de coucher sur le papier ce qui vous passe par la tête va vous permettre de vous le sortir de la tête. Si quelque chose n’est conservé que dans votre tête, il va accaparer votre attention. Au lieu d’utiliser votre esprit pour vous rappeler, utilisez-le pour penser. Ainsi, vous arrêterez de perdre du temps avec vos idées fixes et de vous stresser. Je vous conseille d’ailleurs d’avoir toujours de quoi écrire et notamment pendant la nuit. Beaucoup d’insomnies sont dues à des pensées parasites. Le fait de pouvoir les noter aura pour effet de les chasser.

Gérer son budget

Nous sommes nombreux à souffrir de stress. Très souvent, pour des questions d’argent. D’ailleurs, une étude menée par Credit Sesame a montré que 82% des personnes endettées sont sujettes au stress. En France, 65% des salariés sont stressés à cause de leur situation financière.

Si vous avez déjà été confronté à des difficultés financières, vous savez que les conséquences du stress accumulé peuvent affecter notre corps et notre esprit. Une mauvaise gestion de votre budget peut ainsi avoir des impacts sur votre santé physique et mentale, et sur votre productivité.

Établir un budget n’est pas un exercice aussi fastidieux qu’il paraît et le résultat est toujours positif. Cela permet d’atteindre des objectifs financiers précis, de cibler ses priorités, de réduire son stress, de prévoir les imprévus et d’éviter les conséquences du surendettement.

Si, vous aussi, vous vous demandez de quoi l’avenir est fait, financièrement parlant, voyons ensemble comment prendre soin de vos finances pour devenir plus zen.

  1. Listez l’ensemble de vos dépenses. Pour cela sortez vos relevés de comptes. Parmi la liste de montants négatifs vous en trouverez certains récurrents, qui reviennent tous les mois. C’est par exemple le cas de votre abonnement internet et téléphone, votre facture d’eau et d’électricité, votre assurance habitation… Je vous conseille de vous faire un tableau avec tous les mois de l’année dans lequel vous inscrirez ces charges mensuelles, trimestrielles et autres. Pour les dépenses dont le montant n’est pas fixe, mais qui reviennent régulièrement comme c’est le cas pour vos courses alimentaires, vous pouvez essayer de les estimer. Peut-être dépensez-vous chaque semaine à peu près 50€ pour vous nourrir ? 100€ d’essence ? Pour les dépenses plus ponctuelles type sorties au restaurant, au cinéma, etc., vous pouvez vous fixer un budget mensuel.
  2. Mettez en parallèle vos rentrées d’argent : salaires, revenus immobiliers, rentes, etc.
  3. Mettez de l’argent de côté pour les imprévus. Vous est-il déjà arrivé de vous dire que vous étiez maudit ? La régularisation des impôts sur le revenu est tombée, bientôt suivie par votre taxe d’habitation. Et histoire de vous assommer un peu plus, votre chaudière a lâché en même temps que votre voiture… Dans ce genre de situation vous vous dîtes « ça fait ch*** », mais aussi « heureusement que j’avais mis de côté ! ». Et vous auriez raison. Plus votre matelas de sécurité sera rembourré, plus vous serez serein face aux imprévus.
  4. Formez-vous en finance. Certes l’argent, seul, ne fait pas le bonheur. Mais, le manque d’argent, par l’insécurité et la privation de liberté qu’il engendre, ne facilite certainement pas l’épanouissement de l’être humain. Ne vous êtes-vous jamais dit que vous seriez plus détendu et plus heureux si vous ne dépendiez pas uniquement de votre salaire pour vivre ? Si vous pouviez changer d’emploi ou monter un projet quand votre quotidien professionnel vous pèse ? Si vous ne redoutiez plus la précarité ? Si vous aviez le sentiment de ne plus dépendre uniquement d’un patron et de l’État pour assurer votre train de vie ? Pour atteindre cet état d’esprit, ce sentiment de sécurité et de liberté intérieure, pour être plus zen, plus libre et plus heureux, comprendre le fonctionnement de l’argent est une compétence importante à acquérir et à développer tout au long de notre vie.

À vous !

Voilà, je vous ai donné les 3 habitudes indispensables d’organisation à prendre qui vont vous permettre de demeurer zen au quotidien : planifier, ranger et gérer votre budget.

Au début il va vous falloir un peu d’auto-discipline pour mettre en pratique ces 3 éléments, mais si vous êtes régulier·ère dans votre pratique elles pourraient bien se transformer en 3 routines. Selon une étude publiée dans le Journal Européen de la Psychologie Sociale, il faut en moyenne 66 jours pour prendre une nouvelle habitude.

Prenez les choses en main et votre stress diminuera de façon spectaculaire. Vous arrêterez de vous demander si vous n’avez rien oublié, ou si vous pouvez vous permettre un écart dans vos finances. Fini les factures payées en retard, les rendez-vous manqués et ces idées obsessionnelles qui vous font vous réveiller la nuit.

Vous êtes calme et détendu. Votre agenda est un modèle de précision, et vos comptes n’ont jamais été aussi bien tenus.

Alors. Commencez. Maintenant.

Merci de partager cet article.

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Pour aller plus loin dans votre gestion du stress, je vous propose d’y découvrir un article sur comment ne plus crouler sous les tâches. C’est par ici…

2 réflexions au sujet de “Les 3 habitudes d’organisation à suivre absolument pour être zen au quotidien”

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer