Focus : le guide ultime pour améliorer sa concentration

Avez-vous déjà essayé de vous concentrer sur un travail ? Je suppose que oui. Et quel en a été le résultat ? Êtes-vous parvenu à terminer votre tâche dans le temps que vous vous étiez imparti ? Sans la moindre interruption pour vous distraire ?

Si c’est le cas alors, bravo !

Sinon, c’est normal.

La concentration n’est pas un état facile à maîtriser. Nous vivons dans un monde bruyant et les distractions constantes peuvent rendre la concentration difficile.

Heureusement, cet article est une mine d’informations pour vous concentrer et le rester ! Que vous cherchiez à vous concentrer sur vos objectifs personnels ou professionnels, il devrait répondre à vos interrogations.

1. La concentration : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Tout d’abord. Qu’est-ce que la concentration, vraiment ? Les experts la définissent comme le fait de centrer votre intérêt ou votre activité sur quelque chose. OK, c’est une définition ennuyeuse…

Qu’est-ce que la concentration ?

Afin de vous concentrer sur une chose, vous devez, par défaut, ignorer beaucoup d’autres choses.

Voici une meilleure façon de le dire : la concentration ne peut se produire que lorsque nous avons dit oui à une option et non à toutes les autres. En d’autres termes, l’élimination est une condition préalable à la concentration.

“Ce que vous ne faites pas détermine ce que vous pouvez faire.”

Tim Ferriss

Bien sûr, la concentration ne nécessite pas un non permanent. Elle nécessite un non présent. Vous avez toujours la possibilité de faire autre chose plus tard, mais pour l’instant vous ne devez faire qu’une seule chose. La concentration est la clé de la productivité, car dire non à toutes les autres options débloque votre capacité à accomplir la seule chose qui vous reste.

Maintenant, la question importante : que pouvons-nous faire pour nous concentrer sur les choses qui comptent et ignorer les choses qui ne comptent pas ?

Pourquoi vous n’arrivez pas à vous concentrer ?

La plupart des gens n’ont pas de difficulté à se concentrer. Ils ont du mal à se décider.

Ce que je veux dire, c’est que la plupart des humains en bonne santé ont un cerveau capable de se concentrer. Enfin, si nous éliminons les distractions…

Avez-vous déjà eu une tâche que vous deviez absolument accomplir ? Que s’est-il passé ? Vous l’avez faite parce que la date limite a pris la décision pour vous. Peut-être avez-vous tergiversé au début. Mais une fois que les choses sont devenues urgentes et que vous avez été obligé de prendre une décision, vous avez agi.

Le problème c’est que choisir, c’est difficile ! Alors, au lieu de nous concentrer sur une seule chose, nous nous retrouvons avec une multitude de tâches à faire. Et nous nous convainquons que le multitâche est la meilleure option. En réalité, c’est inefficace.

Voici pourquoi…

Le mythe du multitâche

Techniquement, nous sommes capables de faire deux choses en même temps. Il est possible, par exemple, de regarder la télévision tout en préparant le dîner ou de répondre à un e-mail tout en parlant au téléphone.

Mais ce qui est impossible, c’est de se concentrer sur deux tâches à la fois. Soit vous écoutez la télévision et votre casserole de pâtes qui déborde est un bruit de fond, soit vous vous occupez de vos pâtes et le téléviseur est un bruit de fond. Pendant n’importe quel instant, vous vous concentrez sur l’un ou l’autre.

Le multitâche force votre cerveau à passer très rapidement d’une tâche à l’autre. Cela ne serait pas grave si le cerveau humain pouvait passer d’un travail à l’autre de manière transparente, mais il ne le peut pas.

Avez-vous déjà été interrompu alors que vous écriviez un e-mail ? Lorsque la conversation est terminée et que vous revenez au message, il vous faut quelques minutes pour vous repérer, vous rappeler ce que vous écriviez et vous remettre sur les rails. Quelque chose de similaire se produit lorsque vous effectuez plusieurs tâches. Le multitâche vous oblige à payer un prix mental chaque fois que vous interrompez une tâche et passez à une autre. En termes psychologiques, ce prix mental s’appelle le coût de commutation.

Ce coût représente la perturbation des performances que vous subissez lorsque vous passez votre attention d’un domaine à un autre. Une étude [1] a révélé qu’une personne type consulte ses e-mails toutes les cinq minutes et qu’en moyenne, il lui faut 64 secondes pour reprendre la tâche précédente après les avoir consulté.

En d’autres termes, à cause du courrier électronique seul, nous perdons généralement une minute sur six.

2. Comment se concentrer et augmenter sa durée d’attention

Parlons de la façon de surmonter notre tendance à effectuer plusieurs tâches à la fois et de nous concentrer sur une chose à la fois.

Parmi les nombreuses options qui s’offrent à vous, comment savez-vous sur quoi vous concentrer ? Comment savoir où diriger votre énergie et votre attention ? Comment déterminez-vous la seule chose que vous devriez vous engager à faire ?

La stratégie des 2 listes de Warren Buffet pour une attention ciblée

L’une de mes méthodes préférées pour concentrer votre attention sur ce qui compte et éliminer ce qui ne l’est pas vient du célèbre investisseur Warren Buffett.

Buffett utilise une stratégie de productivité simple en 3 étapes pour aider ses employés à déterminer leurs priorités et leurs actions. Vous pouvez trouver cette méthode utile pour prendre des décisions et vous engager à faire une chose tout de suite. Voici comment ça fonctionne…

Un jour, Buffett a demandé à son pilote personnel de faire l’exercice en 3 étapes.

ÉTAPE 1 : Buffett a commencé par demander au pilote, nommé Mike Flint, d’écrire ses 25 meilleurs objectifs de carrière. Alors, Flint a pris du temps et les a écrits.

(Remarque : vous pouvez également effectuer cet exercice avec des objectifs pour un délai plus court. Par exemple, notez les 25 principales choses que vous souhaitez accomplir cette semaine.)

ÉTAPE 2 : Ensuite, Buffett a demandé à Flint de revoir sa liste et d’encercler ses 5 meilleurs buts. Encore une fois, Flint a pris du temps, a parcouru la liste et a finalement décidé de ses 5 objectifs les plus importants.

ÉTAPE 3 : À ce stade, Flint avait deux listes. Les 5 éléments qu’il avait encerclés étaient la liste A, et les 20 éléments qu’il n’avait pas encerclés étaient la liste B.

Flint a confirmé qu’il commencerait immédiatement à travailler sur ses 5 meilleurs buts. Et c’est à ce moment-là que Buffett lui a posé des questions sur la deuxième liste, “Et qu’en est-il de ceux que vous n’avez pas encerclés?”

Flint a répondu: “Eh bien, les 5 premiers sont mon objectif principal, mais les 20 autres arrivent juste derrière. Ils sont toujours importants, donc je vais travailler dessus par intermittence comme bon me semble. Ils ne sont pas aussi urgents, mais je prévois toujours de leur donner un effort dédié. »

Ce à quoi Buffett a répondu : « Non. Vous vous trompez, Mike. Tout ce que vous n’avez pas encerclé est devenu votre liste à éviter à tout prix. Quoi qu’il en soit, ces choses ne doivent pas attirer votre attention jusqu’à ce que vous ayez réussi votre top 5. »

J’aime la méthode de Buffett car elle vous oblige à prendre des décisions difficiles et à éliminer des choses qui pourraient être utiles, mais qui ne représentent pas de bonnes utilisations du temps. Très souvent, les tâches qui font dérailler notre concentration sont celles sur lesquelles nous pouvons facilement rationaliser le temps passé.

Ce n’est qu’une façon de restreindre votre concentration et d’éliminer les distractions. Il en existe d’autres, comme la matrice d’Eisenhower. Cela dit, quelle que soit la méthode que vous utilisez et quel que soit votre degré d’engagement, à un moment donné, votre concentration commence à s’estomper.

Alors, comment pouvez-vous augmenter votre capacité d’attention et rester concentré ?

Il y a deux étapes simples que vous pouvez suivre.

Mesurez vos résultats

La première chose que vous pouvez faire est de mesurer vos progrès.

La concentration s’estompe souvent en raison d’un manque de rétroaction. Votre cerveau a un désir naturel de savoir si vous progressez ou non vers vos objectifs, et il est impossible de le savoir sans obtenir des commentaires. D’un point de vue pratique, cela signifie que vous devez mesurer vos résultats.

Nous avons tous des domaines de la vie que nous disons importants pour nous, mais que nous ne mesurons pas. C’est dommage car la mesure maintient la concentration. Les choses que nous mesurons sont les choses que nous améliorons. Ce n’est que grâce aux chiffres et à un suivi clair que vous aurez une idée de si vous vous améliorez ou vous dégradez.

Les tâches que vous mesurerez deviendront celles sur lesquelles vous resterez concentré.

Malheureusement, nous évitons souvent de mesurer parce que nous avons peur de ce que les chiffres nous diront sur nous-mêmes. L’astuce est de réaliser que mesurer n’est pas un jugement sur qui vous êtes, c’est juste un retour d’information sur l’endroit où vous êtes.

Mesurez pour découvrir, pour comprendre. Mesurez pour mieux vous connaître. Mesurez pour voir si vous passez réellement du temps sur les choses qui sont importantes pour vous. Mesurez car cela vous aidera à vous concentrer sur les choses qui comptent et à ignorer les choses qui ne comptent pas.

Concentrez-vous sur le processus, pas sur le résultat

La deuxième chose que vous pouvez faire pour rester concentré sur le long terme est de vous concentrer sur les processus et non sur les résultats. Si vous regardez les gens qui restent concentrés sur leurs objectifs, vous commencerez à réaliser que ce ne sont pas les événements ou les résultats qui les rendent différents. C’est l’engagement dans le processus. Ils tombent amoureux de la pratique quotidienne, pas de l’événement individuel.

Ce qui est drôle, bien sûr, c’est que cette concentration sur le processus est ce qui vous permettra de profiter des résultats de toute façon.

  • Si vous voulez être un grand écrivain, alors avoir un livre à succès est merveilleux. Mais la seule façon d’atteindre ce résultat est de tomber amoureux du processus d’écriture.
  • Si vous voulez que le monde entier connaisse votre entreprise, ce serait formidable de figurer dans le magazine Forbes. Mais la seule façon d’atteindre ce résultat est de tomber amoureux du processus de marketing.
  • Si vous voulez être dans la meilleure forme de votre vie, il peut être nécessaire de perdre 20 kilos. Mais la seule façon d’atteindre ce résultat est de tomber amoureux du processus consistant à manger sainement et à faire de l’exercice régulièrement.
  • Si vous voulez devenir nettement meilleur dans quelque chose, vous devez tomber amoureux du processus pour le faire. Vous devez tomber amoureux de la construction de l’identité de quelqu’un qui fait le travail, plutôt que de simplement rêver des résultats que vous voulez.

Se concentrer sur les résultats et les objectifs est notre tendance naturelle, mais se concentrer sur les processus conduit à plus de résultats sur le long terme.

3. Astuces pour une concentration au top

Même après avoir appris à aimer le processus et savoir rester concentré sur vos objectifs, la mise en œuvre quotidienne de ces objectifs peut toujours être compliquée. Parlons de quelques moyens supplémentaires pour améliorer la concentration et vous assurez que vous accordez à chaque tâche toute votre attention.

Comment améliorer sa concentration

Voici quelques façons supplémentaires d’améliorer votre concentration et de commencer sur ce qui compte.

Choisissez une grosse tâche.

L’une des améliorations majeures que j’ai apportées récemment est d’attribuer une (et une seule) priorité à chaque journée de travail. Bien que je prévoie d’accomplir d’autres tâches pendant la journée, ma tâche prioritaire est la seule chose non négociable qui doit être accomplie. C’est ma « grosse tâche » parce que c’est le pilier qui maintient le reste de ma journée en place. Le pouvoir de choisir une priorité est qu’elle guide naturellement votre comportement en vous forçant à organiser votre vie autour de cette responsabilité.

Gérez votre énergie, pas votre temps.

Si une tâche requiert toute votre attention, planifiez-la à un moment de la journée où vous avez l’énergie nécessaire pour vous concentrer. Par exemple, j’ai remarqué que mon énergie créatrice est la plus élevée le matin, lorsque je suis bien reposée. C’est à ce moment-là que je fais de mon mieux pour écrire. Les meilleures décisions stratégiques concernant mon entreprise sont généralement prises durant ce temps. Alors qu’est-ce que je fais ? Je programme des tâches créatives pour le matin. Toutes les autres tâches commerciales je les planifie l’après-midi. Cela comprend la réalisation d’entretiens, la réponse aux e-mails, les appels téléphoniques et les conversations Skype, l’analyse des données et le calcul des chiffres. Presque toutes les stratégies de productivité sont obsédées par une meilleure gestion de votre temps. Mais si vous n’avez pas l’énergie nécessaire pour accomplir la tâche sur laquelle vous travaillez, à quoi bon avoir du temps ?

Ne consultez jamais vos e-mails avant midi.

L’accent est mis sur l’élimination des distractions. Le courrier électronique peut être l’une des plus grandes distractions. Si je ne consulte pas mes e-mails au début de la journée, je peux alors passer la matinée à suivre mon propre agenda plutôt que de réagir à l’agenda de tout le monde. C’est une énorme victoire parce que je ne gaspille pas d’énergie mentale à penser à tous les messages dans ma boîte de réception.

Je me rends compte qu’attendre l’après-midi n’est pas faisable pour beaucoup de gens, mais j’aimerais vous proposer un défi. Pouvez-vous attendre jusqu’à 10h ? Et 9h du matin ? 8h30 ? L’heure de coupure exacte n’a pas d’importance. Le but est de réserver du temps pendant votre matinée où vous pouvez vous concentrer sur ce qui est le plus important pour vous sans laisser le reste du monde dicter votre état mental.

Laissez votre téléphone dans une autre pièce.

Je ne vois généralement pas mon téléphone pendant les premières heures de la journée. Il est beaucoup plus facile de faire un travail ciblé lorsque vous n’avez pas de SMS, d’appels téléphoniques ou d’alertes interrompant votre concentration.

Travaillez en mode plein écran.

Chaque fois que j’utilise une application sur mon ordinateur, j’utilise le mode plein écran. Si je lis un article sur le Web, mon navigateur occupe tout l’écran. Si j’écris dans Evernote, je travaille en mode plein écran. Si je modifie une image dans Photoshop, c’est la seule chose que je peux voir. J’ai configuré mon bureau pour que la barre de menu disparaisse automatiquement. Lorsque je travaille, je ne vois pas l’heure, les icônes d’autres applications ou toute autre distraction à l’écran. C’est drôle à quel point cela fait une grande différence pour ma concentration. Si vous voyez une icône sur votre écran, il vous sera rappelé de cliquer dessus de temps en temps. Cependant, si vous supprimez le repère visuel, l’envie d’être distrait disparaît en quelques minutes.

Supprimez toutes les tâches qui pourraient détourner l’attention du matin.

J’aime faire la chose la plus importante en premier chaque jour parce que les urgences de la journée ne se sont pas encore glissées.

Quelle que soit la stratégie que vous utilisez, n’oubliez pas que chaque fois que vous trouvez que le monde vous distrait, tout ce que vous avez à faire est de vous engager dans une chose. Au début, vous n’avez même pas besoin de réussir. Vous avez juste besoin de commencer.

Et vous, quelle astuce utilisez-vous pour rester concentré ?

Source :

  • [1] Thomas Jackson, Ray Dawson, Darren Wilson, “Reducing the effect of email interruptions on employees”, International Journal of Information Management, 2003

Laisser un commentaire

Tweetez
Partagez
Partagez
Enregistrer